Procès Amadou Haya Sanogo : « Les avocats de la défense jouent au dilatoire » accuse Me. Mariko

Après les exceptions de procédures et d’incompétence de la Cour, soulevées par les avocats de la défense, ceux des parties civiles ont aussi réagi à la barre. Par la voix de Me. Mariko, les avocats des parties civiles estiment que la défense fait du dilatoire. Pour maître Moctar Mariko, contrairement aux arguments des avocats de la défense, la Cour d’assises ayant ‘’plénitude de juridiction’’,  peut bel et bien juger le dossier déféré devant elle. Il estime que de nos jours, le tribunal militaire de Bamako n’est pas fonctionnel, contrairement aux allégations de la défense. Aux dires de Me. Mariko, la réalité est que les avocats de la défense ne veulent pas que le procès se tienne, donc ils jouent au dilatoire. Il a appelé la Cour a rejeté purement et simplement les exceptions soulevées par les avocats de la défense et d’entamer le dossier sur le fond.

Abdoulaye Koné, envoyé spécial

Catégories : FAITS DIVERS

Étiquettes : ,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.