Ministère de la sécurité : les motos de la discorde entre policiers et gendarmes

Dans le cadre de la sécurisation du prochain sommet France-Afrique, le ministère de la sécurité intérieure s’est vu octroyé 60 engins roulant, tous des motos. Composées de 30 motos à grosses cylindrées et 30 motos à petites cylindrées, la répartition de ces motos entre les différentes forces risque de créer une polémique. En effet, selon nos sources, la direction nationale de la gendarmerie aurait adressé une correspondance au ministre de la sécurité pour solliciter toutes les grosses cylindrées. Les policiers, ayant eu échos de cette information, s’organisent en coulisse pour s’opposer à cette sollicitation de la gendarmerie. Pour les policiers ces motos doivent leur revenir. Ils estiment que la police nationale est la force principale du ministère de la sécurité intérieure. Toujours, selon nos sources, le chef du département n’a pas encore décidé de la répartition des engins. Tout compte fait, les policiers se préparent à demander au général Salif Traoré de ne pas accéder à la requête de la gendarmerie. Affaire à suivre…

Abdoulaye Koné

Catégories : FAITS DIVERS,MALI

Étiquettes : ,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.