Lutte contre la mendicité : un centre d’accueil au profit des enfants-mendiants

Pour freiner la prolifération des mendiants issus du milieu des des élèves coraniques (talibés), l’association « Jiké Suudu Baba » qui veut dire « Espoir  pour la Patrie » vient de construire un centre d’accueil des talibés. Sis à Sénou, en commune 6 du district de Bamako, le centre a été inauguré le samedi 2 décembre 2017 sous la présidence du général Ismaël Cissé (photo), président d’honneur de l’association, en présence du directeur du centre, l’imam Hama Cissé; des membres de l’association et de nombreux talibés.

Dans son allocution, Hama Cissé dira que les élèves coraniques rôdent toute la journée sans recevoir aucune éducation  ni formation professionnelle. Il estime que certains d’entre eux en plus de la mendicité, volent ou se font enrôler dans les groupes terroristes. L’association a donc décidé de construire ce centre pour trouver une solution à ce problème des enfants mendiants. Selon l’orateur, c’est le général Ismaël Cissé, ex-directeur adjoint de la Sécurité d’Etat, qui a offert gracieusement la parcelle et la première pierre du centre a été posée le 30 octobre 2011. « Depuis lors, de généreux donateurs ont permis la construction de du centre », indique Hama Cissé.

Quant au président d’honneur, le général Ismaël Cissé, le centre est dédié à la lutte contre la mendicité; on y apprend le saint Coran ainsi que de petits métiers tout en cherchant les voies et moyens d’insérer les enfants mendiants dans la vie active. L’officier précise que les enfants que le centre accueillera le seront avec l’accord de leurs parents. Le centre compte 3 salles de classe d’une capacité de 50 élèves chacune, un dispensaire, un dortoir, un forage et une mosquée. Il est prévu une extension des bâtiments. Pour l’instant, les lieux hébergent 50 talibés.

Abdoulaye Guindo

 

 

 

Catégories : Eduaction,MALI

Étiquettes : ,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.