Les grandes dates de la fédération du Mali

 29-30 décembre 1958: Congrès du Rassemblement Démocratique africain (RDA) à Bamako. Le Sénégal, le Soudan français (actuel Mali), le Dahomey (actuel Benin) et la Haute Volta (actuel Burkina) mettent en place un plan pour la création d’une Fédération.

14 janvier 1959: L’Assemblée constituante de la nouvelle Fédération s’ouvre. 44 délégués représentent les 4 États qui ont décidé de mettre en place cette Fédération (Sénégal, Soudan français, Dahomey, Haute-Volta). Le 17 janvier, la Constitution est adoptée par acclamation. La Fédération du Mali est née, mais reste dépendante du pouvoir colonial. Cette Constitution doit être ratifiée par les parlements des États membres pour entrer en vigueur.

21 et 22 janvier 1959: La Constitution de la Fédération du Mali est ratifiée par le Soudan et le Sénégal. La Haute-Volta et le Dahomey font défection.

4 avril 1959: L’Assemblée fédérale du Mali se réunit pour réviser la Constitution et former le gouvernement fédéral. Le Sénégalais Léopold Sédar Senghor est désigné président de l’Assemblée. Le Soudanais Modibo Keita est élu président du gouvernement, le Soudanais Mamadou Dia vice-président. Le gouvernement est formé le 15 avril : le Soudan et le Sénégal disposent chacun de 4 ministres.

15 Mai 1959: Le président français, De Gaulle, reçoit Modibo Keïta à l’Elysée et lui annonce qu’il reconnaît la Fédération comme membre de la Communauté franco-africaine.

29 septembre 1959: Le Sénégal et le Soudan demandent le transfert des pouvoirs souverains de la communauté à la Fédération du Mali.

13 décembre 1959: À Dakar, de Gaulle annonce que la France laissera le Mali accéder à la souveraineté.

18 Janvier 1960: Ouverture à Paris des négociations préparant l’indépendance de la Fédération.

4 avril 1960: Signature à Paris d’un accord transférant des pouvoirs de la communauté à la Fédération et d’un accord sur la participation de la Fédération à la communauté. Des accords de coopération sont signés sur les questions de diplomatie, de défense, d’économie… L’indépendance du Mali ne sera effective qu’après ratification des accords par les assemblées du Mali et de la France.

20 Juin 1960: Proclamation de l’indépendance de la Fédération du Mali. Le 19 juin, la cérémonie de « l’Acte de reconnaissance » a lieu dans les jardins du Palais de l’ancien Haut-commissaire de l’AOF à Dakar. Le drapeau français est descendu devant les responsables français et maliens. Les accords franco-maliens sont signés. L’Assemblée fédérale du Mali se réunit en une séance solennelle où elle vote l’indépendance de la Fédération. À 0h, Senghor, président de l’assemblée, proclame l’indépendance de la Fédération.

18 août 1960: Traversée par de multiples désaccords sur la désignation de ses responsables, la Fédération est vouée à l’éclatement. Une nouvelle crise accélère le processus : Modibo Keïta ordonne au chef de l’armée, le colonel Soumaré, de mettre en place de mesures de sécurité pour la prochaine élection présidentielle. Il le fait sans prévenir son ministre de la défense, Mamadou Dia.

18 août 1960: Le colonel Soumaré demande aux unités de l’armée malienne qui sont à Podor et Bignona d’envoyer chacun une compagnie « en tenue de combat ». Mamadou Dia tente de contrecarrer la décision, Modibo Keïta la confirme. Les Sénégalais pensent que les Soudanais vont faire usage de la force et se préparent en conséquence. Les Soudanais sont persuadés que les Sénégalais préparent à sortir de la Fédération.

19 août 1960: Modibo convoque un conseil des ministres extraordinaire pour empêcher la sécession du Sénégal. Un seul ministre sénégalais est présent. Mamadou Dia est déchargé de la défense. L’état d’urgence est proclamé.

20 août 1960: La réponse des Sénégalais ne tarde pas. Le commandant de la Garde républicaine arrête  Soumaré. Les hommes de la gendarmerie, qui sont Sénégalais, se rangent aux côtés de Senghor et de Dia. L’Assemblée est convoquée. Elle vote en pleine nuit l’indépendance du Sénégal.

21 août 1960: Modibo Keïta et les représentants maliens présents à Dakar sont raccompagnés à la gare et quittent le Sénégal.

22 septembre 1960: L’indépendance du Mali est proclamée par Modibo Keita.

Source: Le livre de Sékéné Mody Cissoko intitulé « Un combat pour l’unité de l’Afrique de l’Ouest, la Fédération du Mali »

Catégories : MALI,POLITIQUE

Étiquettes : ,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.