La section syndicale de la justice va déposer ce 8 février un préavis de grève

Composée des travailleurs sociaux,  médecins, infirmiers, chauffeurs, plantons et techniciens qui s’occupent des prisonniers et des services de justice, la section syndicale de la Justice était, jeudi 2 février, en Assemblée générale extraordinaire au sujet du statut particulier de ses militants et des autres revendications. A l’issue de cette rencontre, il a été décidé de déposer un préavis de grève de 48 h dès le 9 février. Ces agents jugent inadmissible de ne pas obtenir un statut particulier alors qu’ils courent les mêmes risques que les surveillants de prisons, lesquels jouissent pourtant d’un statut particulier voté en juin 2016 et promulgué en novembre 2016. « Nous avons déposé nos doléances en même temps que les  travailleurs de l’administration pénitentiaire: pourquoi leur donne-t-on un statut et pas à nous », s’interroge un syndicaliste. La même source précise que les agents affiliés à la section syndicale de la Justice sont plus anciens que ceux qui dépendent de l’administration pénitentiaire: les premiers sont régis par la Loi 002/PG RM du 4 janvier 1988 alors que le corps des surveillants de prison a commencé à exister de manière autonome en 1998.

L’incidence financière des revendications de la section syndicale est de 1, 1 milliard FCFA par an.

Abdoulaye Koné

 

Catégories : JUSTICE,MALI

Étiquettes : ,,,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais p ubliée.