Institut de Formation des Maitres de Tombouctou: cruelle condition de vie des étudiants

Les étudiants de l’Institut de Formation des Maitres (Hégire) de Tombouctou ont entamé depuis plus de 15 jours une grève pour réclamer le paiement de leurs bourses et de meilleures conditions de vie. En plus du retard de 2 mois dans le paiement de leur bourse, les conditions d’hébergements des étudiants se sont considérablement dégradées.

Sur le retard des bourses, les étudiants disent n’avoir pas reçu leurs pécules depuis 2 mois. Venus pour la plupart de l’ensemble du territoire, les étudiants de l’hégire n’ont que la bourse pour subvenir à leur besoin.

En plus, n’ayant pas, pour la plupart, de tuteur à Tombouctou, les étudiants sont accueillis dans des dortoirs aménagés par les autorités scolaires. Ces dortoirs, faut-il le dire, sont dans un  piteux état, pire qu’une porcherie.

Aucun des deux dortoirs n’offre les conditions minimales pour l’hébergement des étudiants internes qui dormaient à même le sol, dans un espace sans électricité et dépourvu de systèmes sanitaires (photos).

En tout cas, une chose est claire à l’Institut de Formation des Maitres Hégire : les étudiants  ne sont pas prêts à reprendre le chemin des classes tant qu’ils ne seront pas mis dans leur droit. Ils promettent même d’entamer d’autres actions dans les semaines à venir.

L’Institut de Formation des Maîtres Hégire de Tombouctou est le seul établissement au Mali ayant pour vocation la formation d’enseignants en langue arabe. Les étudiants de cet institut viennent de toutes les régions du Mali dans le but de devenir à la fin de leur cursus, instituteurs de Medersa (école coranique). L’Institut de Formation des Maîtres Hégire de Tombouctou compte environ 300 étudiants dont plus de 150 sont logés dans les dortoirs.

Abdoulaye Guindo

Catégories : Eduaction,MALI

Étiquettes : ,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.