Forum de Kidal: pourquoi le premier ministre n’ira pas

Annoncé pour se tenir du 27 au 30 mars 2016, le Forum de Kidal est une initiative des groupes armés: la Plateforme des mouvements d’autodéfense et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). Il était prévu que le gouvernement y soit représenté par son chef: le Premier Ministre Modibo Kéita. Par sa participation, le gouvernement souhaite, sans le dire, accréditer la thèse que le Forum ne se tient pas sur son dos et qu’il garde la mainmise sur les affaires du nord, surtout celles ayant trait à la paix et à la réconciliation nationale. Mais voilà: aux dernières nouvelles, le Premier Ministre a renoncé au voyage de Kidal. Selon nos sources, il craint pour sa sécurité après que la CMA eut roulé dans la farine les émissaires chargés d’organiser le séjour du chef du gouvernement dans la cité des Ifoghas. Plusieurs millions avaient, en effet, été remis à un chef rebelle (dont nous tairons le nom) afin qu’il mobilise les Kidalois et les sensibilise à la venue de Modibo Kéita. Au lieu de quoi, l’homme a fait faux bond et n’a rien fait pour empêcher des foules de Kidal d’exprimer publiquement leur refus de la visite. Un peu comme les manifestants qui ont envahi les rues de Kidal à la veille de la venue de Moussa Mara en 2014. Prenant prétexte de cette situation, la CMA a publié, le 17 mars, un communiqué où elle rappelle que « le retour de l’administration à Kidal n’est pas à l’ordre du jour ». Probablement, Modibo Kéita sera  remplacé par Zahabi et Ag Erlaf, deux ministres touaregs.

 

Abdoulaye Koné

Catégories : MALI,NORD-MALI

Étiquettes : ,,,,,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.