Équipe de France, Deschamps : « À ce jour, Benzema n’est pas sélectionnable »

Sur le plateau du « Canal Football Club », le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps est revenu sur l’affaire Valbuena/Benzema.

Alors que la juge d’instruction a pris la décision d’assouplir le contrôle judiciaire de Karim Benzema qui a désormais le droit de rencontrer Mathieu Valbuena, la question d’une future sélection de l’attaquant madrilène est dans l’air. Pourtant, cette décision de justice n’indique en rien que Didier Deschamps convoque le numéro 10 des Bleus au mois de mars prochain. « Il y a un appel de parquet, donc laissons la justice travailler. Je peux avoir une opinion, une conviction sportive. Aujourd’hui, il y a une information judiciaire, attendons de voir ce que va dire le parquet« , a ainsi temporisé le sélectionneur, invité du Canal Football Club.

Mis à l’écart de l’équipe de France après sa mise en examen par le président de la Fédération française Noël Le Graët, Karim Benzema ne peut toujours pas revêtir le maillot frappé du coq. « Au jour d’aujourd’hui, il n’est toujours pas sélectionnable. S’il le devient, je prendrais ma décision mais il doit y en avoir d’autres avant moi« , a-t-il repris. Pour que le statut de l’attaquant du Real Madrid change, Didier Deschamps ne voit qu’une option ; que la Fédération en décide ainsi. « Que mon président le décide et que la justice donne des réponses positives, ce qui amènera sûrement mon président à le rendre sélectionnable ou pas« . Une précision qui laisse entendre que si l’appel du parquet pour l’assouplissement du contrôle judiciaire n’aboutit pas, Karim Benzema sera de nouveau dans les petits papiers de l’instance.

Mathieu Valbuena soumis au seul jugement sportif ? 

Une décision qui ravirait Didier Deschamps, dont la position sur le dossier n’est exprimée qu’à travers le prisme sportif. « Sur un plan sportif, j’ai envie d’avoir la meilleure équipe donc les meileurs joueurs. Je le répète, il y a un volet judiciaire qui est là, il faut attendre de voir comment les choses vont avancer même si c’est un premier pas« , reconnait-il à demi-mots. « Ça peut évoluer dans les 15 jours, dans les trois semaines comme dans une semaine« .

Mathieu Valbuena, lui, n’est pas, en principe, lié au sort de Karim Benzema. Sur le plateau du Canal Football Club, le sélectionneur a largement laissé entendre que le milieu lyonnais était soumis à de bonnes performances en club. « Mathieu a toujours été sélectionnable, même si j’ai pris la décision de ne pas l’appeler pour les rencontres du mois de novembre (…) Tout le monde peut sortir, tout le monde peut rentrer, dans l’absolu. J’aurai des choix à faire, je n’oublie pas ce que Mathieu a fait en sélection où il a été performant, très performant même. cette affaire a altéré ses performances avec l’Olympique Lyonnais mais il reste un joueur de haut niveau« , a-t-il ainsi conclu sur le sujet.

Source : goal

Catégories : EUROPE,FOOTBALL,PAYS,SPORT

Étiquettes : ,,,,,,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.