DRAME A KOUTIALA: UN JEUNE CHOMEUR SE SUICIDE

Vendredi 22 janvier 2016, un jeune homme du nom de Diakaridia Dembélé disparaît subitement de sa famille, au quartier Darsalam de Koutiala. Ayant constaté sa disparition, ses parents se mettent à sa recherche. Les lunettes de Diakaridia sont découvertes sur la margelle d’un puits abandonné. Immédiatement, l’intérieur du puits est scruté. Au fond, la foule découvre une silhouette humaine. La police et la protection arrivent sur les lieux et procèdent à l’extraction du corps. Les parents de Diakaridia découvrent, médusés, qu’il s’agit bien du cadavre de leur fils.

 

Le corps est remis aux légistes du centre de santé de référence de Koutiala. Les médecins ayant conclu à une mort causée par la chute dans le puits, la police poursuivra néanmoins ses investigations.
En attendant son rapport, beaucoup croient à un suicide. En effet, selon un proche parent, une lettre d’adieu de Diakaridia a été retrouvée dans sa chambre. Il y explique les raisons de son suicide. Il explique qu’après avoir obtenu un brevet de technicien 2ème partie (BT) depuis plusieurs années, il n’a pu trouver un boulot.

 

Passant la journée à ne rien faire, il dit n’avoir pas été ménagé par ses parents qui le traitaient tous les jours de fainéant. Excédé par les insultes et sarcasmes des parents, Diakaridia craque et décide de se donner la mort. Selon notre source, il aurait, dans sa lettre, pointé un doigt accusateur sur la famille pour n’avoir pas été indulgente envers lui.
Pour l’instant, on ne sait pas si la famille a mis à la disposition de la police cette lettre. Mais Diakaridia, lui, s’en moque désormais…

Abdoulaye Guindo

Catégories : FAITS DIVERS,MALI

Étiquettes : ,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.