Donald Trump, le politicien américain qui déteste les Africains

Si cet homme est élu à la Maison Blanche, tout ce qui est noir ou nègre peut tirer une croix sur l’Amérique…

Extrait édifiant d’une déclaration du candidat républicain à la présidence des Etats-Unis: “Certains Africains sont des imbéciles, paresseux, juste bons à manger, à faire l’amour et à voler!”.

Poursuivant son élan négrophobe, Trump soutient devant un auditoire en transe: « Regardez les pays africains comme le Kenya! Ces gens sont en train de voler leur propre pays et vont investir l’argent dans des pays étrangers. Au gouvernement comme à l’opposition, ils sont qualifiés pour être utilisés comme une étude de cas à chaque fois que de mauvais exemples sont nécessaires. Comment faites-vous confiance, même à ceux qui ont couru loin pour se cacher ici, aux États-Unis, derrière l’éducation? Il paraît qu’ils abusent de moi dans leurs blogs, mais je ne m’en soucie pas parce que même l’Internet qu’ils utilisent est le nôtre et nous pouvons décider de l’éteindre de leur côté. Ce sont des gens qui importent tout, y compris des allumettes. Pour moi, la plupart de ces pays africains devraienht être colonisés à nouveau pour un autre 100 ans parce qu’ils ne savent rien sur le leadership et l’auto-gouvernance!“.

Seule petite consolation pour les Africains: le discuiple d’Hitler ne s’en prend pas seulement à eux, mais aussi à ses concitoyens afro-américains. En campagne à Indiannapolis, Donald Trump a réitéré sa promesse d’expulser les Africains, en particulier ceux d’origine kényane (le pays d’origine de Barack Obama), y compris leur fils Barack Obama, l’actuel président américain. “Les Afro-Américains sont très paresseux. Le mieux qu’ils puissent faire est de vadrouiller dans les ghettos, déplorant la façon dont ils sont discriminés. Ce sont des gens dont l’Amérique n’a pas besoin. Ils sont les ennemis du progrès…Je promets de faire à nouveau de l’Amérique une grande nation en rétablissant notre dignité depuis perdue à travers Obama. Raison de plus pour que je crois toujours que lui et ses frères et sœurs du Kenya devraient être expulsés vers le Kenya pour mettre l’Amérique en sécurité. ».

Trump n’hésite pas à inventer des faits pour taper sur tout ce qui ressemble à un Noir, à un Arabe ou à un musulman. Lors d’un meeting à Birmingham (Alabama), puis sur la chaîne ABC au cours du débat politique « This Week », il déclare: « Il y avait des gens qui applaudissaient sur l’autre rive, du côté du New Jersey, où vous avez d’importantes populations arabes. Ils se réjouissaient que le World Trade Center se soit effondré. Je sais que ce ne serait peut-être pas politiquement correct pour vous de parler à ce sujet, mais il y avait des gens en liesse quand les tours s’effondraient. À l’époque, l’événement a bien été couvert par les médias. Maintenant, je sais qu’ils ne veulent pas en parler, mais il a bien été couvert à l’époque. ».

Vérifications faites, aucune trace d’un New Jersey en liesse à l’époque indiquée par le candidat. Mais Trump s’en fout comme de son premier milliard!

Tiékorobani

Catégories : AMERIQUE,POLITIQUE

Étiquettes : ,,,,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.