Dioncounda, candidat de l’ADEMA ?

L’ancien président de la Transition (2012-2013), le professeur Dioncounda Traoré, est pressenti pour briguer l’investiture de l’ADEMA à la présidentielle de 2018.  Ayant déjà dirigé le parti et acquis une première expérience à la tête de l’Etat, Dioncounda Traoré jouit d’une bonne image dans l’opinion: celle d’un sage qui pourrait réaliser la mission de réconciliation nationale entamée par lui-même à travers l’Accord de Ouagadougou. Dioncounda Traoré a aussi de très bonnes relations avec les apparatchiks du parti qui ne veulent plus frayer avec le RPM ni avec IBK. Il se dit enfin que Dioncounda Traoré n’inspire pas un rejet à deux anciens présidents de la République restés très influents dans le parti ADEMA: Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré.

Selon des sources, Dioncounda Traoré ne veut pas se porter candidat directement contre IBK. Au contraire, il souhaite qu’IBK ne se représente pas et l’aide à créer autour de sa personne un consensus ADEMA-RPM. Qu’elle soit vraie ou fausse, l’hypothèse n’est pas du tout farfelue car beaucoup d’analystes murmurent, y compris au sein de la mouvance présidentielle, qu’IBK renoncera au pouvoir en 2018.

En tout cas, à défaut de Dioncounda, un autre nom se chuchote à la candidature ADEMA: celui d’Oumar Tatam Ly, l’ancien Premier ministre d’IBK.

 Abdoulaye Guindo

Catégories : MALI,POLITIQUE

Étiquettes : ,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.