Contrôle citoyen : un forum pour suivre la mise en œuvre de l’accord de paix et la loi sur le genre

Grace à deux applications mobiles (BenkaSeben et EquiGenre) mises à sa disposition par la fondation « TUWINDI », le Forum Malien des médias et de la société civile a pu suivre la mise en œuvre de l’Accord pour la réconciliation et sur la promotion du genre dans les fonctions nominatives et électives. Après une année de suivi, le Forum a rendu publics ses résultats à la faveur d’un atelier tenu à l’hôtel Salam le jeudi 9 février. Placé sous la présidence d’Alexis Kalambiry, président du Forum, l’atelier a enregistré la présence de Tidiane Togola, directeur exécutif de la fondation « Tuwindi »; de Mme Ansary Rahamatou, représentante du Haut représentant du président de la République pour le suivi de la mise en œuvre de l’accord; du conseiller principal du PAPEM (projet d’appui au processus électoral du Mali), Marc Amougou; et de membres du Forum.

Il a été présenté le rapport de suivi de la mise en œuvre de l’Accord pour la réconciliation et sur la promotion du genre dans les fonctions nominatives et électives. L’application « Benkanseben » a permis de poser des questions et d’obtenir des réponses sur les mesures énoncées dans l’Accord selon leur niveau de réalisation. Quant à la plateforme « EquiGenre », elle  a permis de mesurer la représentativité des femmes dans les instances électives et nominatives. Après analyse du rapport, le Forum a fait des constats.

Sur la mise en œuvre de l’Accord, le forum a constaté la réalisation de 8 mesures sur les 40 suivies par la plateforme, soit un taux de réalisation de 20%. 14 mesures sont en cours (soit 37,5%) et 17 en attente (soit 42,5%). Entre autres mesures réalisées, le Forum note la tenue de la conférence d’appel de fonds, la reforme du secteur de la sécurité, la réactivation du processus de mise en place d’une seconde chambre parlementaire, la mise en place d’un mécanisme d’évaluation et de suivi de l’Accord, la mise en place de la Commission Vérité Justice et Réconciliation, et de la commission de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion. Le Forum a regretté la lenteur dans l’installation des autorités intérimaires et dans le démarrage du MOC. De même que les attaques  récurrentes  contre les forces de défense et de sécurité et les populations civiles.

Quant à la loi sur le genre, le Forum a noté son respect par les partis politiques lors des  communales du 20 novembre 2016. Il a constaté la lenteur de l’adoption d’un décret d’application de la loi et  le non respect de la loi au niveau des postes nominatifs publics.

Abdoulaye Guindo

Catégories : Eduaction,MALI

Étiquettes : ,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.