Barça-Atlético Madrid (2-1), le Barça remporte le choc

Malgré une entame de match manquée, le Barça n’a pas raté son rendez-vous face à l’Atletico. Vainqueurs 2-1, les Catalans prennent le large en tête du classement.

22e journée de la Liga                      Barça -Atlético Madrid : 2-1                    Buts : Messi (30e), Suarez (38e); Koke (10e)

Ce Barça de Luis Enrique est devenu presque injouable pour l’Atletico Madrid de Diego Simeone. En six confrontations en une saison et demie, les Colchoneros n’ont pas connu un autre résultat que la défaite. Même s’ils ont eu à faire au champion d’Espagne, d’Europe et du monde, les Madrilènes avaient quand même des ambitions légitimes dans ces confrontations. Mais encore une fois, l’Atletico pouvait difficilement espérer mieux aujourd’hui et ce malgré une entame de match tonitruante, qui a considérablement gêné l’équipe catalane. L’expulsion en fin de première période de leur arrière latéral Filipe Luis pour une faute sur Messi (44e) a considérablement compliqué la tâche d’un éventuel exploit au Camp Nou.

Très bonne entame pour les Colchoneros

Auparavnt profitant d’une entame hésitante des Barcelonais notamment sur le plan défensif, les joueurs de l’Atletico ont très vite mis la pression sur leurs adversaires. Ils ont su ouvrir le score sur une belle reprise de Koke dans la surface après un centre de Saul sur le côté gauche (10e, 0-1). Mais ils ont aussi constamment alerté Claudio Bravo dans les buts. C’est Saul Niguez qui le sollicita en premier sur une frappe enroulée quelques minutes après l’entame (2e). Les frappes de Ferreira Carrasco (12e), Augusto Fernandez (20e) et Griezmann (37e) étaient quant à eux moins précises. Offensivement, Simeone ne pouvait pas reprocher grand-chose à ses hommes et son 4-5-1 fut très séduisant dans l’animation.

C’est plutôt les nombreux errements défensifs qui ont plombé la fin de la première période de son équipe. Habituellement très solide (8 buts seulement encaissés en 21 matches), son quatuor défensif se montrait très fébrile sur les pénétrations catalanes, guère nombreuses pourtant avant la pause. Après un coup franc dangereux de Messi qui a flirté avec le poteau gauche d’Oblak (26e), les Blaugrana ont su remonter le score grâce d’abord à un très bon travail de Jordi Alba sur le côté gauche, qui offrait par la suite un but tout fait à Messi (30e) dans la surface. Quelques minutes plus tard Luis Suarez profitait d’un sublime ballon en profondeur de Dani Alves pour prendre le dessus sur Gimenez et tromper Oblak dans un angle fermé (40e). L’Uruguayen avait déjà raté un premier face à face contre le gardien slovène (28e) auparavant.

Le Barça n’enfonce pas le clou

Malgré une grosse domination en supériorité numérique, le Barça n’a pas réussi à trouver des espaces en seconde période pour enfoncer définitivement le clou. Même une seconde expulsion côté Atletico de Diego Godin (pour une faute sur Luis Suarez, 65e) n’a pas libéré plus d’espaces aux Catalans. Oblak n’a été vraiment inquiété que sur un coup franc excentré par Messi (68e) dévié en corner. Alors que les frappes d’Arda Turan (78e), Dani Alves (80e) puis Luis Suarez (89e) étaient toutes passées hors du cadre. Avec ce succès, Barcelone prend 3 points d’avance en tête du classement de la Liga sur son adversaire du jour (51 points contre 48e) avec en plus un match en retard face à Sporting Gijon à jouer. Ce qui pourrait augmenter l’avance à 6 points. Cela laissera sans doute beaucoup de regrets à l’Atletico sur ce match, même si ses joueurs se sont parfaitement défendus à 9 contre 11.

 

Source : goal.com

Catégories : FOOTBALL,SPORT

Étiquettes : ,,,,,,

Les commentaires ne sont plus acceptés.